Saint-valentin sans resto !

Anne-Claire & Monique, des Pastorales Familiales des Cantons de Genève et de Vaud.

Et si vous partagiez chez vous, durant le week-end de la St Valentin, un bon petit repas en amoureux ! 💕 Simplement à deux, sans enfant !

Un temps d’intimité pour faire grandir votre relation et qui rejaillera sur toute la vie familiale. 

Un temps d’intimité pour parler de proximité et de distance, sujet au combien d’actualité en ces temps de télétravail pour beaucoup.

Ni trop près, ni trop loin

Chacun a besoin d’être proche, d’un sentiment d’être protégé, mais chacun souhaite aussi pouvoir avoir une certaine autonomie, de la liberté, pouvoir prendre de la distance. Trouver un équilibre entre ces deux pôles est un défi permanent car nos besoins évoluent. Selon les étapes et la durée de la relation, chacun peut souhaiter plus ou moins de proximité ou d’autonomie.

De l’apéro au dessert, voici donc 4 temps de dialogue ludiques qui vous invitent à discuter en profondeur sur les besoins respectifs de chacun, sur les souhaits et les petites choses qui permettent de redynamiser la relation. Et de trouver, peut-être, un bon compromis où les deux se sentiront bien.

Vous trouverez plus d’infos sur le site internet : https://www.cath-vd.ch/evenements/special-st-valentin/ avec en bonus, dès le 11 février, une capsule vidéo avec un menu préparé par les chefs Cristina & Roberto (avec la liste des ingrédients), ainsi qu’un message et une bénédiction des couples de la part de l’abbé Christophe Godel.

Nous vous souhaitons une très belle fête de la Saint-Valentin !

Monique Dorsaz et Anne-Claire Rivollet

Rejoignez-nous !
Autres articles du blog
Maman a le Covid !

Maman a le Covid !

Voilà qu’il s’est invité dans notre foyer. Ce virus qui veut faire de la peur l’aliment de notre quotidien […] Il a débarqué sans trop savoir comment chez nous, mais pas de doute : j’ai le covid !

lire plus
Se reposer dans Son Regard

Se reposer dans Son Regard

Mi-juin, je me suis retrouvée face à un mur : les vacances d’été allaient bientôt commencer. Quelle horreur ! Après avoir survécu aux 2 mois de confinement avec mes 4 enfants, il m’était demandé de devoir à nouveau les avoir en permanence avec moi, sur moi, et autour de moi.

lire plus
Tenir le cap

Tenir le cap

Si on m’avait dit en mars dernier qu’on en serait encore là un an après, je me serais assez vite découragée… Comme c’est long. Bientôt un an qu’on est confinés, semi-confinés, dé-confinés, et là, disons-le on commence à être découragés. Alors comment tenir le cap ?

lire plus

Découvrez nos autres ressources !