Chemin de joie ! 

Caroline Baertschi travaille pour le Service Catholique de Catéchèse de Genève et comme formatrice Godly Play ®
Elle est mariée, mère de deux adultes,  grand-maman et auteure du livre « Les enfants, portiers du royaume »

Une des activités préférées des enfants est le coloriage. Mettre des couleurs sur des formes déjà imprimées, y aller de tout son cœur et même « déborder » de plaisir.

J’expérimente de beaux moments avec ma petite-fille Camille de quatre ans. « Tu viens colorier avec moi ? » C’est elle qui m’interpelle. Colorier à deux, c’est mieux. Quand elle ouvre la boîte de crayons (assez neuve) elle s’exclame : ça sent bon ! Puis elle choisit la page du cahier, me montre ma partie à colorier, distribue les crayons de couleur : elle mène le jeu. Il y a des moments de silence pendant lesquels elle s’applique à colorier. Quand je dis « s’applique » je ne veux pas dire qu’elle cherche à faire « comme il faut », en coloriant les formes sans « dépasser ». Elle s’applique, concentrée, choisissant telle couleur, puis remplissant la page à grands traits avec le crayon ou au contraire juste un coin à l’aide de petits traits serrés. Elle « s’implique » totalement, sa respiration suivant ses mouvements : parfois profonde, parfois à peine perceptible.

Déborder de plaisir

A d’autres moments, Camille jette un œil sur ce que je colorie, et peut-être que ma façon très sage de colorier lui fait penser à son grand frère ? Car elle me raconte qu’il lui dit qu’elle doit faire attention à ne pas « déborder », c’est ce qu’on lui apprend à l’école… Je lui réponds qu’elle aura bien le temps quand elle sera à l’école de faire attention et que maintenant elle peut encore faire comme elle veut. Et en riant nous nous mettons à « déborder » exprès des images et même du cahier jusque sur la table !! Et nous nous émerveillons ensemble de notre œuvre.

Parfois Camille chantonne, parfois elle se raconte une histoire dans un langage bien à elle ! J’aime l’écouter sans l’interrompre, parfois je ne comprends pas ce qu’elle dit mais je me régale de ces moments de complicité et j’ose dire d’une grande profondeur spirituelle. Car je retrouve là ces qualités qui me touchent dans la spiritualité de l’enfant : l’émerveillement, les sens en éveil, la présence dans l’ici et maintenant, en relation avec une personne aimée, et l’imagination débordante. Ces qualités qui favorisent la relation avec la Transcendance, qui, en ce temps pascal, pourrait être appelée la présence de Jésus ressuscité en nous.

S’offrir des moments de joie

S’asseoir, partager un jeu avec les enfants, les laisser mener à leur guise, pour nous emporter dans leur monde, c’est leur offrir et s’offrir des moments de joie.

Le Service catholique de Catéchèse à Genève a élaboré un cahier de coloriage à partir des mosaïques du Chemin de Joie de l’artiste Marko Rupnik[1]. Ces images illustrent les récits bibliques des rencontres avec Jésus Ressuscité et peuvent donner l’occasion de discuter, partager en famille tout en coloriant. Il peut aussi faire la joie des adultes !
Ce cahier est en vente au Centre Œcuménique de Catéchèse de Genève au prix de CHF 10.-[2] 

[1] Pour en savoir plus sur le Chemin de Joie à Genève : www.chemindejoie.ch

[2] Pour commander le cahier de coloriage : info.scc@cath-ge.ch

 

Rejoignez-nous !

Chemin de Joie !

Caroline Baertschi-Lopez travaille pour le Service Catholique de Catéchèse de Genève et comme formatrice Godly Play ® Elle est mariée, mère de deux adultes, grand-maman et auteure du livre « Les enfants, portiers du royaume »

Une des activités préférées des enfants est le coloriage. Mettre des couleurs sur des formes déjà imprimées, y aller de tout son cœur et même « déborder » de plaisir.

J’expérimente de beaux moments avec ma petite-fille Camille de quatre ans. « Tu viens colorier avec moi ? » C’est elle qui m’interpelle. Colorier à deux, c’est mieux. Quand elle ouvre la boîte de crayons (assez neuve) elle s’exclame : ça sent bon ! Puis elle choisit la page du cahier, me montre ma partie à colorier, distribue les crayons de couleur : elle mène le jeu. Il y a des moments de silence pendant lesquels elle s’applique à colorier. Quand je dis « s’applique » je ne veux pas dire qu’elle cherche à faire « comme il faut », en coloriant les formes sans « dépasser ». Elle s’applique, concentrée, choisissant telle couleur, puis remplissant la page à grands traits avec le crayon ou au contraire juste un coin à l’aide de petits traits serrés. Elle « s’implique » totalement, sa respiration suivant ses mouvements : parfois profonde, parfois à peine perceptible.

Déborder de plaisir

A d’autres moments, Camille jette un œil sur ce que je colorie, et peut-être que ma façon très sage de colorier lui fait penser à son grand frère ? Car elle me raconte qu’il lui dit qu’elle doit faire attention à ne pas « déborder », c’est ce qu’on lui apprend à l’école… Je lui réponds qu’elle aura bien le temps quand elle sera à l’école de faire attention et que maintenant elle peut encore faire comme elle veut. Et en riant nous nous mettons à « déborder » exprès des images et même du cahier jusque sur la table !! Et nous nous émerveillons ensemble de notre œuvre.

Parfois Camille chantonne, parfois elle se raconte une histoire dans un langage bien à elle ! J’aime l’écouter sans l’interrompre, parfois je ne comprends pas ce qu’elle dit mais je me régale de ces moments de complicité et j’ose dire d’une grande profondeur spirituelle. Car je retrouve là ces qualités qui me touchent dans la spiritualité de l’enfant : l’émerveillement, les sens en éveil, la présence dans l’ici et maintenant, en relation avec une personne aimée, et l’imagination débordante. Ces qualités qui favorisent la relation avec la Transcendance, qui, en ce temps pascal, pourrait être appelée la présence de Jésus ressuscité en nous.

S’offrir des moments de joie

S’asseoir, partager un jeu avec les enfants, les laisser mener à leur guise, pour nous emporter dans leur monde, c’est leur offrir et s’offrir des moments de joie.

Le Service catholique de Catéchèse à Genève a élaboré un cahier de coloriage à partir des mosaïques du Chemin de Joie de l’artiste Marko Rupnik[1]. Ces images illustrent les récits bibliques des rencontres avec Jésus Ressuscité et peuvent donner l’occasion de discuter, partager en famille tout en coloriant. Il peut aussi faire la joie des adultes !
Ce cahier est en vente au Centre Œcuménique de Catéchèse de Genève au prix de CHF 10.-[2] 

[1] Pour en savoir plus sur le Chemin de Joie à Genève : www.chemindejoie.ch

[2] Pour commander le cahier de coloriage : info.scc@cath-ge.ch

Découvrez
nos autres ressources !